Lili Charles – Fest In Pia 2018 – Interview

Lili Charles – Fest In Pia 2018 – Interview

Fest In Pia

Lili Charles Ă  Pia, c’Ă©tait pendant l’Ă©dition 2018 du Fest In Pia, le vendredi 4 aoĂ»t et Pretty Pics a pu rencontrer les artistes pour une interview toute en dĂ©contraction.

C’est dans l’espace VIP que j’ai retrouvĂ© AurĂ©lie et Charles JĂ©sus-PrĂȘt, soeur et frĂšre, formant le groupe catalan Lili Charles et que j’ai pu leur poser mes questions.

Lili, auteure et interprĂšte perpignanaise, est Ă©galement danseuse et comĂ©dienne de formation. Charles, auteur compositeur et interprĂšte a dĂ©jĂ  sorti un album en 2015. FrĂšre et sƓur, chacun faisait de la musique de son cĂŽtĂ©. Deux projets artistiques sĂ©parĂ©s qui sont maintenant sur la mĂȘme partition.

Lili Charles a sorti un premier EP « T’aimer tue » puis un album en avril 2018 « L’heure n’est plus au doute » plein de sensibilitĂ© mĂ©lancolique et de voluptĂ© Ă©lectrique, qu’ils ont enregistré à Rivesaltes avec Julien Lebart, pianiste de Cali.

L’Interview

    • PP: Qu’est-ce qui vous inspire ?
      Lili Charles: On Ă©crit beaucoup sur le thĂšme de l’amour parce que c’est dans ces moments-lĂ  surtout qu’on a besoin de poser des mots sur le papier.
    • PP: Quel est votre processus de crĂ©ation ?
      Lili: Alors c’est Charles qui Ă©crit en gĂ©nĂ©ral. Il a Ă©crit la plupart des textes sur son premier album. Moi je m’y mets petit Ă  petit. Mais c’est vrai qu’on calcule pas sur le moment en fait. C’est quand on a envie, les mots qui rĂ©sonnent dans la tĂȘte et qu’on a un besoin de les Ă©crire…
      Charles: … souvent le soir ou mĂȘme la nuit
      Lili: Oui on a une phrase et on se la dit. Parce qu’on est voisins aussi. On ne vit pas ensemble mais on est voisins. On est frĂšre et soeur.
      Charles: Et du coup, le texte, quand j’ai fait la premiĂšre Ă©bauche, voire la deuxiĂšme, je fais lire Ă  AurĂ©lie qui corrige un petit peu et vice versa.
    • PP: Lili Charles, vous en ĂȘtes tout juste Ă  votre 1er album, est-il dĂ©jĂ  possible de faire un bilan ?
      Charles: On est super contents. On a de trĂšs trĂšs bons retours au niveau du public dĂ©jĂ , au niveau de l’internet aussi. Beaucoup de choses se passent sur internet aujourd’hui et il y a beaucoup d’encouragements. On est trĂšs trĂšs heureux de tout ça. Et aussi on a dĂ©crochĂ© une 14Ăšme place sur un classement d’artistes francophones « RĂ©seau Quota » sur 220 productions, devant des mecs comme Eddy de Pretto. Ca motive.
      Lili: Ca fait chaud au coeur.
    • PP: En tant qu’artiste, quel est le rĂȘve de Lili Charles ?
      Lili: Moi j’aimerais bien partir … grosse tournĂ©e.
      Charles: Pareil, exactement. Sans se concerter… Je pense qu’on en a dĂ©jĂ  parlĂ©. Mon rĂȘve c’est qu’on soit tous, comme les stars… Le bus tour et puis en avant quoi… dans toute la France ou mĂȘme les pays francophones ou Ă  l’Ă©tranger. Avec les copains musiciens. Parce que mĂȘme si on s’appelle Lili Charles, on est trĂšs proches d’Henri, Arnaud, Franck et Micka et qu’on soit tous ensemble sur une tournĂ©e nationale voire internationale, pour moi, c’est en fait mon seul rĂȘve.
    • PP: Qu’emporterais-tu sur une Ăźle dĂ©serte ?
      Lili: Sur une ßle déserte ? Mon chat!
      Charles: Mon Cha… rles! Son frĂšre adorĂ©!
      Lili:
      Pour pas dire ma chatte, parce que c’est une femelle.
      Charles:
      Sur une Ăźle dĂ©serte? J’emporterais ma copine. « J’emporterais »… c’est vraiment pas français. Ma chĂ©rie… J’amĂšnerais ma chĂ©rie.
    • PP: Qu’y a-t-il sur ta table de nuit ?
      Lili: Une huile de massage pour les muscles parce que je danse pas mal et au moment de me coucher, je me masse.
      Charles: Un bouquin. Celui de Pierre LemaĂźtre « Robe de mariĂ©e ». Il est super mais j’ai du mal Ă  lire le soir parce que je suis trĂšs occupĂ© en ce moment.
    • PP: Si tu Ă©tais un bonbon, tu serais lequel ?
      Lili: Une fraise tagada!
      Charles: Moi peut-ĂȘtre une tĂȘte brĂ»lĂ©e parce que j’espĂšre ĂȘtre quelqu’un qui pĂ©tille dans la vie en fait.
    • PP: Si tu pouvais retourner dans le passĂ©, que changerais-tu?
      Lili: Je pense rien en fait parce que si c’est arrivĂ©, c’est que ça devait se passer comme ça.
      Charles: Je vais copier ma soeur. Je cherche mais… Il y a tellement de choses qui sont mal foutues sur cette planĂšte, je ne saurai pas par quoi commencer. Mes peines de coeur mais c’est une mauvaise idĂ©e parce que sinon il n’y aurait pas d’album.
    • PP: Le meilleur moment de ta journĂ©e?
      Charles: Quand il y a concert le soir.
      Lili: Pour moi c’est quand mĂȘme le moment du repas.
    • PP: Quelle chanson te file la pĂȘche Ă  coup sur ?
      Lili: « No roots » d’Alice Merton
      Charles: Un truc qui met la pĂȘche. En ce moment j’Ă©coute beaucoup Lenny Kravitz depuis que je l’ai vu aux DĂ©ferlantes. J’ai pris une claque et c’est vraiment gĂ©nial. Je crois que c’est la derniĂšre « Low ». Je me la mets Ă  fond dans la douche.
    • PP: Quelle est ta chanson honteuse?
      Charles: Je sais pas. C’est peut-ĂȘtre honteux mais moi je sais pas, je trouve ça gĂ©nial: « Ace of base ».
      Lili:
      Mais c’est pas honteux ça… c’est gĂ©nial.
      Charles:
      Quand j’Ă©coute Ace of base, ça me rappelle ma jeunesse et je trouve ça super bien fait. Sinon le gĂ©nĂ©rique Boumbo, petite automobile. Ca j’adorais.
      Lili: Peut-ĂȘtre toutes les chansons de Disney que j’adore. En gĂ©nĂ©ral, il ne faut pas le montrer « On est siamois de pĂšre en fils… ». Quand on me lance, je suis partie…
    • PP: As-tu une devise ?
      Lili: Y’en a une qui me parle bien. Elle est d’ailleurs Ă©crite sur mon corps et sur le sien aussi donc je pense qu’elle nous parle Ă  tous les deux. C’est notre grand-mĂšre espagnole qui nous disait ça: « La vida es un fandango. Feliz el que sabe bailar ».
      Charles: Ca veut dire « La vie est un fandango. Heureux celui qui sait danser ». Moi j’ai trois points de suspension avant et elle a les points aprĂšs le texte… On a partagĂ© la phrase. Comme ça j’ai rĂ©pondu moi aussi Ă  ta question.
    • PP: DerniĂšre question, vous ĂȘtes venus pour qui sinon au festival (rires) ?
      Lili et Charles ensemble: Pour nous ! Evidemment. On va essayer de profiter au max de tout le monde…. Et puis y’a Morcheeba! (rires)

Les Photos

Retour en images sur le passage de Lili Charles au Fest In Pia !

Laurene

Website: http://www.prettypics.fr

Maman d'un jeune ado, et aprĂšs avoir voyagĂ© dans le monde entier, LaurĂšne est maintenant photographe chez Pretty Pics. Elle aime les voyages, la photo (bien entendu), la musique, le cinĂ©ma et le chocolat! Elle aime l'honnĂȘtetĂ© et le respect et a horreur du mensonge.

Laisser un commentaire